KI’Pour cuisiner ! (II – La Brioche Kairnée)

21 Sep

Vous croyez que l’on est repu apres cette minuscule orgie de matière grasse et sucrée ??? détrompez-vous. Vous connaissez l’effet yo-yo dans les régimes : on ne mange pas, et de frustration après on se gave : résultat on reprend plus que ce que l’on vient de perdre … Bon, ben Kippour c’est un peu pareil.

N’en restons pas aux Boulous et goinffrons nous.

Goiffrons nous d’accord mais legerement. Je voulais quelque chose de moins bourratifs ceci dit on peut difficilement faire pire que le Boulou), je souhaitais quelque chose de plus « aérien », mais un peu sucrée, mais pas trop… et qui pourrait, en cas de saturation totale, survivre à Kippour.

J’ai donc opté pour une recette de brioche. Et cette brioche elle est kairnée parce qu’elle est kairnée (et parce que cela répond à une mode insuflée par le nouvel habitant du nid d’irondelles du 6ème étage).

Maintenant je peux vous le dire …. je crois que j’ai raté la recette !! Ou, seconde solutions, la recette n’est pas une franche réussite. Pourtant elle est tirée de cet ouvrage.

Je vous donne d’abord la recette suivie (A) et ensuite les améliorations envisageables (B).

A – The ricipie

1 – Les ingrédients

– 250 g de farine

– 1/2 sachet de levure de boulangerie en sachet

– 100 ml de lait

– 40 g de beurre (ben oui c’est pas non plus tres diete .. mais bon on en est plus à ça près)

– 25 de sucre

– 1 oeuf

– 1 orange

– mélange massala (si vous n’avez pas : gingembre + canelle + clou de giroffle en poudre)

2 – Le tour de main

Le première étape est celle du petit levain : (melange de la levure + un peu de lait + un peu de sucre) on attend 15 min., ie le temps que cela épaisisse.

Deuxieme étape : on mélange : farine + sucre + épices + lait + beurre ; puis on ajoute ce mélange au petit levain

Troisieme étape : il faut jouer au boulanger soit en un mot pétrir (ne pas comprendre rouler sous les aisselles). c’est à dire que l’on mélange puis on roule puis on étire … MRE ; MRE … plus vous le faites et plus c’est bon (15 minutes ça va bien). Quand vous etes fatigué : laisser la pate tranquille dans le saladier, avec un torchon, près d’une source de chaleur (moi dans le four 40° … avec l’option étuve !!! première fois que j’utilise cette fonction !!!) pendant 1h30 : la pate doit doubler de volume

Quatrième étape : revenir à la pate, la rebrasser, faire sortir tout l’air et re MRE … Ca sent la fin : on fait des petites boules et on les met dans des petites caissettes : on laisse reposer encore 45 minutes (voilà pourquoi les boulangers se levent tres tot : parce qu’il faut que la pate monte).

Cinquieme et Last étape : on enfourne, four préchauffé à 180 pour 15 – 20 min.

B – Les améliorations envisageables

1 – L’ identification des défauts

– La brioche n’a pas bien levée (pourtant je vous jure madame que j’ai pas chomée !) du coup la mie est un peu sérrée ;

– La brioche est trop sucrée

2 – Les remedes aux défauts

– Je me laisse toujours avoir par ces ersatz de levure liophilisée. De deux choses l’une : soit je ne sais pas m’en servir, soit c’est juste de la drouille. Comme je ne suis pas modeste j’opte pour la seconde solution et vous conseille d’en faire autant. La prochaine fois, je ferai comme pour le kugelopf, je prendrai de la vraie levure de boulangerie

– Quant au sucre, ben j’en mettrai plus.

Ceci dit, maintenant que j’ai une armée entiere de petits soldats (ou de kairns) dans le four, je teste avec un peu de beurre salé, c’est pas mal. je vais quand meme éviter la confiture.

Comme dit ségolène, et puisque c’est kippour je vous propose de vous rallier à cette phrase completement décalée dans le contexte « pardonnez -moi, je ne sais pas ce que j’ai fait » !

5 Réponses to “KI’Pour cuisiner ! (II – La Brioche Kairnée)”

  1. Clea 23 septembre, 2007 à 6:24 #

    Une belle armée en effet ! Je ne sais pas trop ce qui a pu clocher. J’avais appris qu’il faut toujours mettre le beurre (très froid) en dernier, càd tout pétrir 15 mn puis ajouter le beurre et pétrir encore 10 mn. C’est peut-être ça !

  2. auseptiemedelatour 23 septembre, 2007 à 8:46 #

    aaahhh !!! je vais tenter cela avec ma toute premiere participation au KKVK (pour le Kouig Anam !)
    Espere week-end top celebrity speciale dediquace de Quinoa ok :-) Merci en tous cas pour tous tes commentaires ! cela me fait très plaisir !

  3. germain 24 septembre, 2007 à 6:38 #

    ouahh, ca a l’air trop bon la brioche ! Vivement mon kouinaman !!!
    AAA plussss !

  4. loukoum°°° 30 septembre, 2007 à 8:40 #

    Merci pour ton mail qui m’a fait arriver par ici… je vais un peu me balader… et je trouve comme clea que c’est une impressionnante armée que tu as là :)

  5. Sarah-Louise 25 septembre, 2009 à 3:00 #

    ahhahh une recette en 2 parties, 2 sous parties… génial. Il manque juste les notes de bas de page. * TC (tribunal culinaire), 27 sept. 2007, note Devorerleslivres, somm. D.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :