Going easter is better, au pays du Bortsch Klezmer

4 Oct

Qui n’a jamais dit qu’il était completement « à l’est » aujourd’hui ? Cette expression signifie que la personne se trouve légèrement déphasée, un peu en dehors du mouvement, dans ses rêves. Aujourd’hui nous sommes tous les deux completement « à l’est »… En voici la preuve par deux, une double note aux inspirations yiddish pour faire revivre Odessa et ses habitants au septieme de la Tour Vercors. Le ventre d’abord, la tête ensuite.

images-1.jpeg images-2.jpeg

Le ventre – Bortsch magique
Je vous présente cette soupe résolument magique… Par sa couleur et son gout et sa texture … Magique parce qu’elle permet aussi de se rechauffer (et aux heures des premieres neiges, ce n’est pas du luxe) et de voyager (et c’est aussi un luxe à un jour du premier TD!)

The wonderful ricipi of the eastwonderland

Pour deux grandes doses de potion

Ne vous fiez pas aux a priori que l’on peut (moi y compris) avoir sur certains ingrédients. De moi-meme je ne les aurais pas acheté.. mais voila, je suis membre d’une association dans laquelle l’on ne choisit pas ces legumes (je ferai une note tres prochainement à ce sujet) et le panier de cette semaine contenait les ingrédients principaux de cette recette…

Les ingrédients requis :

DSC_1412_2.jpgDSC_1422_2.jpg

(remarquez qu’en tant que tels, les ingrédients sont déja magiques non ?)

– Un demi chou vert frisé

– Deux bétraves rouges

– Du bon bouillon (le mien est préparé à base de bouillon de légume)

– Du cumin

– Des clous de girofle

La procédure à suivre :

 

– Détailler le chou en grosses lamelles, les bétraves en julienne

– Porter à ébulition de bouillon (plus ou moins selon votre gout) et y jetez les legumes et les épices

– Faire mijoter sur feu moyen pendant unne bonne demi-heure (c’est un peu long, mais cela vaut le coup)

J’avoue que le premier soir, j’étais tellement malade que je n’ai même pas senti le gout, simplement les effets (cela m’a bien réchauffé!)… J’ai du me fier à mon testeur préféré, à qui, visiblement le produit a plu… je confirme aujourd’hui, nez (presque) débouché.

 

Maintenant que vous avez le ventre plein d’un Bortsch délicieux, allez donc vous remplir la tête d’un Klezmer merveilleux.

La tête – Klezmer merveilleux

Pour accompagner ce « bortsch », je vous propose une douceur autant visuelle que sonore (désolé V. mais il ne sera pas question de vin ici…). Une balade dans l’Ukraine du début du XXe siècle, en heureuse compagnie puisqu’il s’agit des troubadours ambulants de J. Sfar, les Klezmer.

Pour ceux qui ignoreraient (encore !?) la musique klezmer, un peu de lecture et d’écoute s’imposent !!

Imaginez-vous la Russie au milieu d’un hiver glacial : le froid, le vent, la pâleur d’un soleil qui ne réchauffe pas et la neige par montagnes… Et au coeur de ces contrées hostiles, aux alentours d’Odesssa, la rencontre avec des troubadours de la chanson yiddish, les klezmer.

Venus des quatre coins de la russie, écoutez Hava à la voix douce comme le miel, Yacov au banjo, Vincenzo au violon, Tchokola à la guitare, le Baron de mes fesses à l’harmonica, au violon ou à la clarinette. Leur musique accompagne à merveille ce bortsh car elle réchauffe les coeurs et les âmes…

Mais pour en arriver là, il aura fallu que nos musiciens se rencontrent…

Host unlimited photos at slide.com for FREE!

… apprennent à jouer ensemble…

Host unlimited photos at slide.com for FREE!

… et même à vivre ensemble.

Host unlimited photos at slide.com for FREE!

À travers cette série, l’oreille vibre en même temps que les yeux s’emplissent à travers les décors d’Odessa…. Un son de violon au lointain, un groupe de musicien accompagné par sa muse, un rustique à l’oeil bienveillant, la bande du baron est au complet !

Host unlimited photos at slide.com for FREE! Host unlimited photos at slide.com for FREE!

Et comme d’habitude, je reste émerveillé devant la beauté des dessins et la palette des couleurs déployées

Host unlimited photos at slide.com for FREE!

 

C’est vraiment ce que je préfère, l’homogénéité de couleur propre à chaque planche : des tons verts, puis bleus, puis mauves, puis jaunes, puis oranges, puis rouges… à l’infini !

Bref, c’est la totale « eastern-attitude » !!!

EA et SBr.

2 Réponses to “Going easter is better, au pays du Bortsch Klezmer”

  1. Alain A. 4 octobre, 2007 à 4:49 #

    Le défilement des planches dessinées est flou. Est-ce normal ?

  2. auseptiemedelatour 4 octobre, 2007 à 7:14 #

    Et oui, c’est completement normal, je crois que S. voulait que l’on s’attache d’avantage aux couleurs qu’aux dessins en tant que tels ! Suis très contente que tu sois passé par là !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :