La (presque) fin d’un mythe, les petits sandwichs de Nelly

21 Oct

Il est des recettes que l’on se refuse à faire soi-meme. Ce sont des recettes copyrightées. Les refaire, forcément mal, serait un sacrilège.

Oui mais. Oui mais il est aussi des instants où l’on reverait de deguster précisement ces recettes-là. Et la personne auteur, detenteur, propriétaire des droits n’est pas à nos cotés, ou, meme quand c’est le cas, à notre disposition.

Dans cette situation, que faire ? Rever de la recette et demeurer frustré(e) ou outre-passer les limites de la bien-séance culinaire et tenter le coup.

Mon choix est fait. Au royaume des recettes sacrilegisées, je vous présente, après la blanquette, les petits sandwichs de Nelly.

 

Ne vous figurez pas que j’y sois arrivée. Ne vous figurez pas non plus que j’ai reproduit à l’identique « les petits sandwich de Nelly ». D’une part je ne l’aurais pas pu, d’autre part je ne l’ai pas voulu.

La version originale de cette recette m’est inconnue, et pour cause. L’heureuse détentrice des droits ainsi que toute sa lignée familiale la garde secrete. De cette façon, je m’enthousiasme, à chaque occasion de deguster ces petits pains… Il y a tout de meme un moment ou le secret pèse. Je tente donc de reproduire, à défaut de plagier.

La version originale de cette recette differe egalement de celle que je vous présente puisqu’elle est composée d’un petit pain au lait, garni de LA préparation. La mienne… c’est juste la préparation… Cependant, en un mot comme en cent, ce qui compte dans cette recette ce n’est pas le pain, c’est ce que l’on y met dedans.

Ce-que-j’ai-fait-de-l’interieur-des-petits-sandwichs-de-Nelly

The ricipee

1650619015_8d060ffc62_m.jpg

– 3 poivrons,

– 4 tomates,

– 1 oignon,

– 1 peu d’ail,

– 1 bonne boite de thon,

– beaucoup de capres.

*

**

Le processus de fabrication

– Mettez vos poivrons entiers dans le four préchauffé à 250 ° – grill en marche. Faites les bruler (ne pas comprendre calciner, seule la peau doit etre noire).

– Quand ce résultat est atteint les mettre dans un sac plastique, le fermer et les oublier le temps de la recette.

– Faites revenir l’oignon coupé en fines lamelles, ajouter une demie cuillere à café d’ail Picard, puis les dés de tomates, ensuite le thon et enfin les capres. Bien mélanger.

– Sortez un à un les poivrons, epluchez les, retirer les pépins, les couper en lamelles d’un centimetre et demi environ.

– Rajoutez les lamelles à la petite sauce. Laisser sur feu doux 5-10 min.

– Mettez en tupper jusqu’à refroidissement.

– Dans la VO, vous devez avoir commandé dans THE boulangerie, lesdits petits pains (environ 7 ctm de long). Vous les couperez alors en deux, dans le sens de la longueur, et les fourrerez de cette petite préparation.

– Pour ma part, je l’ai tartinée sur de la bonne boule bio, matin, midi et … le soir il n’y en avait plus.

Je vis un grand sentiment de liberté. Je fais, quand je veux, les petits sandwichs de Nelly…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :