Archive | Ce qui se passe à Grenoble…ou ailleurs RSS feed for this section

Un restaurant comme ça.

15 Mar

photocanard-laque

Nous demandions toujours la même table. On y allait tous les six. Mon père, K., ses enfants, ma soeur et moi. Nous commandions des entrées à partager, elle commandait nécessairement et invariablement un canard à l’ananas et, en dessert, nous options très souvent pour un assortiment de nougatines (dures et molles). Parfois du gingembre confit. Ses repas n’étaient réjouissants que par leur saveur. La conversation, elle, en manquait cruellement. Ils se sont espacés. Puis il n’y en a plus eu du tout.

C’était la première fois que nous avions rencontré P. Habituées que nous étions, nous lui avions conseillé les noix de saint jacques, sauce piquante. Servies sur plaque chauffante. S’imaginant cuit sur le grill, il s’était senti obligé de répondre de manière blessante. Il n’a pas fait long feu.

Il y était allé fréquemment avant que l’on se rencontre. Avec ses parents. De sorte que c’était un peu étrange d’avoir chacun un passé dans ce lieu qui nous était maintenant commun. La première fois qu’ils m’avaient invité au restaurant, c’était encore ici. Et curieusement, nous avions dîné à la table favorite de mon père. Je m’étais assise, de manière presque automatique, comme dans ma cuisine, sur ma chaise, à ma place. Grand luxe, ce soir là, nous avions consommé le Canard laqué. Spécialité des lieux. Dégustation protocolaire. Peau croquante puis chaire moelleuse, petites crêpes farceuses et soupe parfumées. Institutionnalisation.

Depuis, nous y retournons tous les deux. Assez souvent. Tellement que notre nom évoque une table pour deux à l’étage avec des petites chips crépitantes et un verre aux accents de litchis. Nems brûlants pour lui, rouleau de printemps aux crevettes pour moi. Allergique aux carottes et cacahouètes, mes lèvres se mettent à gonfler et à chatouiller. En mordillant, cela passe. J’aime ça. Nous y partageons un canard à la mangue, un poulet aux amendes ou aux champignons noirs et pousses de bambou. En dessert, je me repais de boules de neige. De la pâte de riz contenant de la purée de cacahouètes. C’est indécent. Tout comme les serviettes fumantes de la fin de repas.

Cela s’appelle le Canard Laqué. Et sur le rose des nappes, défilent quelques images du septième.

photo

De l’usage de la litterrature dans la vie de tous les jours

30 Nov

Il était un peu plus de minuit ce mercredi soir, ou jeudi matin. Le film avait commencé en retard, et avait trainé en longueur, au gré des présentations pré-projection et autres débats post-film. Parce que c’est toujours comme ça dans un festival de cinéma, cette première édition du festival Justice à l’écran de Grenoble ne dérogeait pas à la sacro-sainte règle.

Il était donc un peu plus de minuit lorsque leur absence me sauta – pour ainsi dire – aux yeux.

Lire la suite

Se l’avouer – J’aime les volcans – Tom Sawyer et Peter Pan – Et qui veut des bouts du septième ?

10 Nov

Vous vous promenez appareil photo en bandoulière et ramenez de jolis trophées. J’aimerais passer, si ce n’est la fin de mes jours, du moins la fin de ce jour dans les arbres que vous prenez en photographie. Perchée, comme le baron. De blogs en blogs, d’arbre en arbre, j’irai en Allemagne et puis en Grande-Bretagne et au Canada. Je dégusterais les petites merveilles locales, celles que vous glisseriez dans un panier et que je récupérerais avec une corde. Dans mes rêves, il y aurait des cookies moelleux au potiron et chocolat et des hermit cookies aussi ; je gouterais bien cette mystérieuse confiture et dans un autre genre la recette de briouats express d’agneau aux épices et les lasagnes de Gracianne. Sur du bon pain (que j’aurais fait en utilisant une farine bio pour les nuls), j’étalerais de la marmite et de l’home made apple butter. Après ce festin, je m’allongerais sur une branche, emmitouflée dans une grosse doudoune et somnolerais.

*

* * *

Je rêve de maisons et d’appartements vendus. De terrasses sur lesquels nous avions l’habitude de croquer dans des tranches de baguettes grillées. Celles sur lesquelles le beurre bien froid fondait délicatement. De vignes où l’on se cachait. D’un saule pleureur avec une balançoire dessous. Je respire le parfum des roses de dessous l’escalier et celui des petites fleurs dans l’allée de la piscine. Le grand figuier. Tout ces lieux où nous n’irons plus. Tout ces visages, définitivement perdus. Le temps s’écoule inéluctablement. Me laissant aussi triste que perplexe.

*

* * *

Les aventures de Tom Sawyer--Marc TwainÀ la radio, l’autre jour, Rebbeca M. parlait de la ré-édition de Tom Sawyer. Nouvelle traduction. Plus proche des « vrais mots » qu’aurait pu dire ce gamin du sud des États-Unis. De lui, je ne connaissais que le dessin animé et son visage un peu mangaïsé. Il courait sur les berges du Mississipi et Tom Sawyer c’était vraiment un ami. La couverture était plutôt jolie et bien que le libraire ait paru un peu désabusé à l’idée de cette lecture, je l’ai ramené à la maison (Tom, pas le libraire). Il m’a accompagné un petit bout de temps et c’était bien agréable. Inutile de s’y plonger des heures durant, un petite séance, comme ça, juste avant de se coucher, une aventure et au lit.

*

* * *

Depuis le début de l’année, un vieux monsieur à bonnet vend ses produits. Butternut à un euro le kilo. Du chou aussi. Et des pommes de terre. La nostalgie me guettant plus que sévèrement, je prépare des plats régressifs. De la purée. Celle dans laquelle on façonnait des routes et des volcans. Comme je suis un peu plus grande qu’hier, cette purée je l’ai faite moi même avec ce que j’ai et aime : de la purée au butternut avec de la kikkoman pour faire la lave.

Volcan sans jus par vous

 

  • Un petit butternut
  • Autant de pommes de terre
  • Sauce Kikkoman

. Préchauffer le four à 200°

. Couper le butternut en deux dans la longueur et éppepiner.

. Enfourner avec un petit bol d’eau jusqu’à ce que le butternut soit cuit (la pointe du couteau s’enfonce)

. Faire cuire les pommes de terres (eau ou vapeur, peu importe)

. Écraser les deux sortes de légumes ensemble.

. Servir tel quel.

La Kikkoman relève vraiment bien le gout de noisette du butternut.

*

* * *

Il y a quelques temps, la fille aux doigts d’or a lancé un appel depuis son blog : qui veut de la boite à sardines ? Moi bien sur. Le septième est un lieu peu fréquenté, mais si vous aussi vous souhaitez partager cette jolie expérience du colis inconnu provenant d’une personne un peu connue et un peu inconnue, je serais très heureuse de vous envoyer des bouts de septième. Avis au trois premiers commentateurs !

EDIT : J’ai bien sur oublié de vous précisez que, pour les teneurs de blogs tout du moins, l’idée est que vous poursuiviez le jeu en proposant vous-même des envois surprise !

EDIT Bis : Et bien voilà, j’ai mes trois colis ! Merci à La Mangue, Nathalie et Patoumi de s’être prêtées au jeu ! J’ai une petite pression là quand même !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* On peux s’arrêter là ? Non, en haut. Un livre sportif pour rester dans le ton et de la tarte aux mirabelles

15 Août

Il est 6 h. du matin. La radio s’allume. Les jeux olympiques. Encore.

Un pied, deux, quatre. Debout. Café ? Non, thé s’il te plait.

Voiture. Nous prenons la route des vacances. Celle qui passe par Lus-la-croix-haute. Il y a toujours plein de camions. Un peu moins maintenant. Avec l’autoroute. Virages en foret.

Nous nous arrêterons avant. Gresse-en-Vercors.

Ascension du Grand Veymont.

Grand Veymont par vous

Lire la suite

* Les Parisiens sous l’occupation, l’umebosis et Le pacifique

5 Mai

Quand après en avoir beaucoup entendu parler, il faut se rendre sur place

et juger sur pièces.

Lire la suite

Semaines 33 & 34 – 21 avril au 4 mai 2008 – et Thé glacé

4 Mai

Après un petit détour parisien, raconté dans le menu détail dans différentes notes en ce moment, retour à la vie normale, par ce printemps estival… Enfin, pas si estival que cela pour tout le monde : il faut savoir que Septième de la Tour, côté Est ou nous nous trouvons, est en réalité une glacière… Si bien que lorsqu’il fait presque 30° dehors, nous arrivons à grand peine à une petit 22 tout mouillé de chaud… Bref, on se caille !

De quoi devenir complètement schizo ! (photo clikable)

Mais comme il fait bon dehors, on fait comme si… Alors je me suis remis à faire du thé glacé…

(photo clikable)

Lire la suite

Un cheese-cake pour prendre soin d’elle

1 Mai

Je ne connaissais pas Sophie Calle avant de connaitre Patoumi. Celle-ci lit le catalogue de l’exposition de celle-là.

Sophie Calle – Biénnale de Venise – Daniel Buren… Et puis le site Richelieu de la BNF.

Intriguée, je suis tiraillée entre le désir d’en savoir plus en lisant plein de choses sur Internet et celui de me laisser guider, de faire confiance… de mettre mes pas dans ceux de Patoumi.

Prenez soin de vous, c’est le nom de cette exposition.

Je prends soin d’elle. Parce qu’elle est tristement heureuse ou heureusement triste – on ne savait plus très bien – d’avoir un an de plus. Et que je l’aime. Et qu’elle aime le cheese-cake.

DSC_5002.jpg

Cheese.jpg

DSC_5010.jpg

Lire la suite

Semaines 31 & 32 – 7 au 20 avril 2008

20 Avr

Ces dernières semaines ont vraiment été les plus chargées en contrastes depuis que nous sommes ici. Comme je travaille beaucoup à la maison en ce moment, je m’éclate à chercher une image différente tous les jours.

Je me retrouve souvent avec quatre ou cinq photos par jour…. Mais une seule ne pourra être gardée, telle est la règle intangible

Petit patchwork de ces derniers temps (c’est le cas de le dire)

Lire la suite

Se revoir, trois semaines, trois mois, vingt ans plus tard… Des petites choses d’ailleurs

15 Avr

C’était il y a presque vingt ans.

Incroyable à nos ages de se projeter en vingtaine d’année. C’était il y a vingt ans dans une petite école, dans une petite ville, à coté de la place du marché, à coté d’un lac. Il y avait des jeux dans la cour, notamment, à en croire mes souvenirs, « la cage d’écureuils » et des marelles au sol. Une grosse bouche d’égout ronde occupait un place essentielle dans nos jeux. L’infirmerie se trouvait dans une petite tour, au fond de la cour.

Lire la suite

Semaine #30 – 31 mars au 5 avril

11 Avr

I’m back !!!

Vie et vue de la Tour, le re-tour !! (ah-ah)

Je repars sur un chiffre rond… Trente semaines. Déjà !

Des semaines difficiles depuis les derniers posts… Bon, je ne vais pas mettre près de deux mois de photos d’un coup ! mais se limiter à la semaine dernière ne serait pas super non plus… Du coup, retour sur les deux dernières semaines, fortes en contrastes – climatiques entre autres !

Lire la suite

Vu et entendu

6 Mar

La scène se passe juste en bas de la maison, au bureau de tabac…

Alors qu’elle allait payer son « Elle à table », j’entends EA s’exclamer : « Ah, vous avez ça ! C’est combien ? » et le buraliste de lui répondre « 9,90 € ».

– Alors j’en voudrais bien un exemplaire s’il vous plaît monsieur.

Lire la suite

Comme si vous y étiez

3 Mar

Bon, depuis le temps que l’on parle de cette « Tour Vercors »… Il serait temps de la présenter !

Lire la suite

César

24 Fév
Et le César du linge est attribué à……

Semaine #21 21 au 27 janvier

1 Fév

Les semaines de thèse se suivent et se ressemblent… Doutes, difficultés, crises… et puis remontée et en avant !!!! mais pas trop vite quand même…

Et puis on a de la visite et ça fait du bien de se vider un tout petit peu la tête…

Lire la suite

Coucher de soleil villardien…

30 Jan
Ciel en sang par vous

Semaine #20 14 au 20 janvier 2008

22 Jan

Reprise du rythme normal à partir de cette semaine… Enfin, je vais essayer de m’y tenir !

Mais petits changements dans la forme…

Lire la suite

Au rayon des instants volés…

20 Jan

« C’est dimanche, c’est légal »

 

Lire la suite

Nous aussi on aime « lire dans la rue »

18 Jan

Spéciale dédicace à Pollicarpe !!!

Nous aussi on aime « lire dans rue » !! La preuve par London…

Lire la suite

Semaines 16, 17, 18 & 19

16 Jan

Beaucoup de laisser aller ces derniers temps !!! Du coup, pas moins de quatre semaines d’un coup, et pas des moindres puisque la période va du 17 décembre au 13 janvier… Je pense que ce « laps » de temps va mériter quelques notes complémentaires !! (surtout London town…)

Bon, le résumé en images, comme d’habitude…

(l’intégralité des photo est toujours disponible sur Flickr, lien à droite…)

Lire la suite

Pragmatisme … Ou pas

7 Jan