Les macarons, sans roulettes

27 Jan

Le macaron est adaptable. Difficile à dompter, mais une fois que l’on a compris le système de dressage, tout est envisageable.

Cela tombe bien parce que si j’aime bien le chocolat, je n’en suis pas une fanatique. Cinq sortes de macaron, toutes au chocolat… C’était suffisant. Inversement, il est des macarons où l’on ne sent plus la matière première : l’amende.

Passer de ça… à ça…

Pour mon premier marcaron, toute seule dans ma cuisine sans kitchenaid mais avec petit-batteur evinrudesque, j’ai choisi un macaron à la crème de calisson. Il faut dire que c’était le plus simple pour moi puisque l’on m’a offert très récemment cette petite crème très onctueuse… J’ai tout de même ajouté de la crème d’amende et des oranges confites. Pour être complètement honnête, je me suis surtout concentrée sur les coques.

Je ne cache pas que, même cette difficulté en moins, ce fût l’épopée…

Déjà, il a fallu s’équiper d’un thermomètre (110°, c’est 110°…) direction Ikea : moins de 8 euros… (voici un vrai prix qui fait du bien à mon-pouvoir-d’achat).

Et puis récapituler toutes les étapes sur un beau papier.

J’ai divisé en deux les proportions de la recette… (Si je loupe, c’est pas la peine d’avoir de la brisure de macarons pour tout l’hiver) .

Tout peser à l’avance, chose qui ne m’arrive JAMAIS… Et j’ai même raccroché au téléphone pour être bien sure de pas me tromper.

Préchauffer le four et la plaque…

À ce stade, je ne pouvais plus reculer…

Je crois que cela a marché … Mais je ne peux pas en certifier … Puisqu’il faut quand même 24 h…

Je crains que le calisson soit un peu ecoeurant … Mais j’ai plein d’idée, au citron, sur une ganache à la fève tonka… au caramel au beurre salé…et peut être même que j’essaierai au réglisse (mes préférés)… La blogosphère fourmille de macarons tous plus beaux et plus magiques les uns que les autres… Maintenant que je crois avoir la base…

En tout cas, pour le côté Ladurée, on peut s’arranger ! (SBr.)

Publicités

7 Réponses to “Les macarons, sans roulettes”

  1. Nathalie 27 janvier, 2008 à 9:50 #

    Tu as réussi! Tu me mets la pression, là! J’ai préparé mes blancs hier soir, je me lance aujourd’hui. On se tient au courant par blog interposé.

  2. Clea 27 janvier, 2008 à 3:07 #

    Bravoooooooooooooooooooooooo ! S »il faut vraiment, je veux bien tester, pour comparer ;)

  3. Le Cookie Masqué 28 janvier, 2008 à 12:58 #

    bien croûtés … jolis ! j’attends les 24 heures pour le verdict, mais je n’ai pas trop de doutes ;-)

  4. auseptiemedelatour 28 janvier, 2008 à 1:22 #

    Je met fin à ce suspens insoutenable … Oui, ça a marché !!! La texture était bien moelleuse (la fournée s’est évaporée subitement … gage de c’était-pas-trop-mauvais)… Mais quand meme, je les ai fait un peu petit du coup le dessus était un petit peu trop sec… Et autre chose encore : il y avait un creux entre le dessus du macaron et l’intérieur moelleux … Je vais être obligée de recommencer … C’est trop dommage …

  5. aufaitpl 28 janvier, 2008 à 10:39 #

    décidement tu es la meilleure !!!! Suis trop fière de toi !!!!
    Vite vite, Paris (=me) is waiting you and it (Paris=me) can’t stand anymore !!!!!!

  6. La Mangue 30 janvier, 2008 à 8:50 #

    Aaaah, c’est trop beau !

  7. bonbon rose 4 février, 2008 à 7:21 #

    bravo!!!!
    travail et rigueur… décidemment il n’y a que ça de vrai!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :