Lettre ouverte pour blog presque fermé. La faim dans la continuité.

19 oct

Ca y est, c’est décidé. Le 7ème ne sera plus actualisé. Plus de nouveaux posts.

Mais le 7ème reste ouvert. Vous pourrez toujours venir fureter par ci par là.

Mais le 7ème continue à recenser dans delicious toutes les recettes qu’elle aime chez vous (Cf. ci contre)

Et l’activité commentatheseuse se poursuis.

A très bientôt chez vous, donc.

7.

Coz tonight is a burger’s night

17 juin

C’est presque la  fin de l’année à la faculté.

Pour fêter ça dignement, sans trop tomber dans la Cancun’attitude, mais quand même, nous avions convié :

  • une piscine
  • des fat-boys
  • un barbecue
  • des hamburgers
  • un gâteau trop bon
  • des amis
  • Entre autres.

Dans l’idéal on aurait bu ça ou des mojitos fraises comme ils en servent iciMais je ne savais pas encore que cela existait.

***

POUR LES HAMBURGERS

***

***

  • Petits pains ronds au maïs, aux graines, au lait

- pour tartiner les petits pains

  • Du guacamole (avocats + dés d’oignons + dés de tomates +jus de citron vert + dés de piment doux + bouquet de coriandre hachée)
  • De la crème fraiche
  • De la cream cheese (saint moret et/ou cottage cheese et/ou carré frais)
  • Du houmous (poids chiches + tahin + cumin + filet de citron et d’huile d’olive et/ou d’eau)

- pour mettre entre les petits pains

  • Des avocats, coupés en lamelle
  • Des tomates, en tranche
  • Des concombres, en tranche
  • Des courgettes, tranchées et grillées
  • De la salade
  • Du fromage : comté, beaufort, mimolette, gouda (éventuellement au cumin), bleu
  • Du chutney d’oigon (2/ 3 oignons en lamelles + un peu de beurre dans une poêle jusqu’à ce qu’elles deviennent translucides, PUIS sur feu très doux, ajout de sucre  3 / 4 cs jusqu’à caramélisation, PUIS cannelle + gingembre + graines de cardamome ou 4 épices 1 / 2 cs ET 2 CS vinaigre balsamique => laisser réduire sur feu très doux 15 / 20 minutes)
  • De la viande hachée (bœuf 15 % de MG => ne pas prendre moins sous peine d’obtenir des steaks trop secs PLUS cumin + tabasco + sel + persil). Laisser reposer une bonne demi journée PUIS façonner les steaks.

Mode opératoire

  • Faire griller les petits pains au grill (PW recommande pour cela de les beurrer… mais nous avons renoncé. Miss S. l’exige)
  • Faire cuire le steak au grill également.
  • Lorsqu’il est cuit, faire fondre, toujours sur le barbecue, le fromage
  • Pendant ce temps, tartiner le petit pain de l’une des préparations prévues à cet effet
  • Ajouter de la garniture et le steak.

Après on en a plein les doigts et c’est justement ça qui est trop bon.

***

POUR LE GÂTEAU

***

Je rêvais du "Gateau légèrement meringué aux framboises et aux fruits de la passion" que Loukoum°°° avait présenté fin mai : gâteau aux amandes meringué + crème fouettée et fraises… Impossible de résister. D’autant qu’il me faisait penser à mon dessert préféré du café forté : la crème lala : "« Le » dessert aux 3 couches !! Meringue, mousse au chocolat & crème fouettée + nougatine au sésame. Fond dans la bouche, pas dans la main" dixit la carte.

Un mix donc entre ces deux desserts… SANS OUBLIER celui que S. affectionne tout particulièrement, la foret noire.

Syncrétisme, quand tu nous tiens.

L’idée :

  • La base du gâteau de Loukoum°°° ie le gâteau aux amandes meringuées (la recette préconise de réaliser deux gâteaux pour prendre en quelque sorte la crème en sandwich. Ici, un seul suffit)
  • PLUS une mousse au chocolat avec éclat de nougatine et de meringue
  • ET crème fouettée avec un peu de kirsh
  • ET ENCORE des griottes par dessus

Comment s’y prendre :

1 – Pour le gâteau meringué

  • Four préchauffé à 180°
  • 45 g de beurre + 65 g de sucre => mélange crémeux
  • + 2 jaunes d’œufs + 1 cc d’extrait de vanille
  • + 80 g de farine + 1 cc de levure chimique + 30 mL de lait
  • Répartir cette préparation dans un moule
  • Monter 2 blancs en neige, quand le fouet commence à laisser des traces, rajouter 65 g de sucre et continuer de fouetter jusqu’à ce que les blancs soient fermes
  • Répartir cette préparation sur la précédente et saupoudrer de 30 g d’amandes mondées et d’un cc de sucre.
  • Four pour 30 minutes : surface et amandes dorées
  • Laisser refroidir

2 – Réaliser une nougatine en suivant cette recette

3 – Réaliser la mousse au chocolat

  • Faire fondre doucement 100g de chocolat noir
  • Mélanger le chocolat tiédi à 3 jaunes d’œufs
  • Monter en neige 3 blancs d’œufs
  • Ajouter aux blancs le mélange choc/œufs
  • Incorporer à cette préparation des brisures de meringue (réalisée comme les 3 sœurs ou achetée en boulangerie) et de nougatine (étape 2)
  • Disposer la mousse au centre du gâteau et placer au frais jusqu’au moment de servir

4 – Au moment de servir

  • Monter 150 ml de crème fleurette en chantilly (fouet + saladier + crème placés 20 minutes avant au congélateur)
  • L’étaler sur le gâteau
  • Ajouter des cerises… et servir. Ouf.

Les photos ne rendent pas compte de l’intérieur du gâteau, mais disons que la couche de meringue sur le moelleux aux amandes disparait (détrempée par la mousse au chocolat ?), et que, globalement, l’abondance de crème fait qu’il est difficile de le manger à la main en gardant une contenance digne des plus grandes soirées de l’ambassadeur.

En revanche l’alliance amandes + kirsh + crème fouettée + chocolat + cerises avec le crunchy de la nougatine et de la meringue est PAR – FAITE.

Comme un avion sans L. ou du plaisir de s’effondrer après le petit déjeuner

6 juin

Sortir d’un bain très chaud, en étant passablement étourdie par la chaleur, s’accrocher au premier peignoir et se blottir dans un lit aux draps neufs et frais.

Lire en se sentant dardé (pas de l’intérieur) par le soleil. Grosses lunettes et chapeau ridicule. Regretter de ne pas avoir de crayon de papier pour annoter / souligner / cocher un passage qu’il serait pourtant fort agréable de se réciter le soir, juste avant de sombrer.

Lire le mail d’une amie. Se plaire à le relire encore. En rire. Répondre, par terre, sur le ventre, et avoir mal aux cervicales.

Et puis s’effondrer dans le lit, le ventre plein, chaud de thé (Kusmi – Zoubrovka sur thé vert), post petit déjeuner. Non-activité particulièrement bien placée dans le top ten des félicités dominicales.

  • Jus d’orange (des maltaises – fin de saison aussi regrettable que celle des figues fraiches ou du muguet) et de pamplemousse
  • Petites fraises + radis + yaourt et petite cuillerée de purée d’umebosis + juste une petite shlouck de coulis de cassis de la ferme du mélilot + flocons d’avoine

Gateau aux amandes pour week-end pluvieux

31 mai

Il ne faisait pas si beau, et en dépit d’envies estivales, tirant sur le barbecuesques, un bon poulet cocotte et des petits gateaux aux amandes se sont avérés parfaits pour écouter tomber les trombes. Comme une galette sans pâte feuilletée. Dans l’idéal j’y aurais adjoint quelques belles cerises ou oreillons d’abricots au sirop .

Convient également pour une fête des voisins. Avec thermos de thé et Cake d’après la gym.

Le (presque) gateau sorti tout droit du Pétrin de Sandra Kavital (mais sans la croute)

  • 150 g de poudre d’amandes
  • 130 g de sucre
  • 1/2 cc d’extrait d’amandes amères
  • 1 cc de fève tonka
  • 3 oeufs
  • 90 g de beurre tempéré
  • 45 g de farine
  • 1/2 cc de levure chimique

- oeufs + sucre PUIS amandes + fève tonka + extrait PUIS beurre tempéré PUIS farine et levure.

- 20 minutes à 180 ° pour des moules d’environ 8 centimètres.

Où il est question de procrastination, de fan attitude et de cookies inratables-ratés

25 mai

Pour elles ce serait Benjamin, Vincent, ou le pas moche et sémillant – mais naisillard et un peu décevant – Arnaud.

Pour lui ce serait David K. et, depuis la visite de cette exposition, John Z.

L’ultimité se caractériserait dans l’écoute non pas de France inter, non pas de France culture, mais plutôt des radios aux douces voies et/ou aux frontières périphériques.

Il y a bien eu sur les murs de notre chambre des posters d’hommes coupés au bol, tenant des propos vaguement subversifs incitant à la consommation de cigarets & alcohol. Et, si le walkman n’a jamais été très en vogue dans mon sac à dos, l’ipo et l’itu ont permis de réintroduire un peu de musique dans ce monde de jeu des mille euros et de cosmopolitan. Reste que je ne me diversifie que peu, écoutant la même play-list de 4 albums maxi, pendant environ 6 mois. Pour "Janvier 2010" par exemple il y a :

  • Les chats persans
  • Harry’s Bar (Gordon Haskell)
  • Where the Wild Things Are (Karen O and the kids)
  • Wolfang Amadeux Pheonix (Phoenix).

C’est à propos de ces derniers que je souhaiterais vous entretenir aujourd’hui.

Ma fan attitude intensifiée par une procrastination intense et effrayante m’a conduite jusqu’à leur "diary" qui s’avere en réalité être un "photo diary". Pratique pour l’exportation. Mais réellement bien fait. On suit les pérégrinations du groupe par des clichés que le holga d’aki ne bouderait pas. Au menu, de ce road movie, des cars, des prises de projection, des no man’s lands, et même des entrecôtes et de pittoresque échoppes de bonbons.

Selection

Cela ne remplace par Rolland Garros (attrayant, même sans Monfils), mais cela passe esthétiquement le temps. Tellement que j’en ai été malade et ai raté les cookies de Mingou.

Bien à vous (c’est ma nouvelle tocade stylistique),

7.

Cheese cake pour prendre soin d’elle – Deux ans plus tard

9 mai

Un cheese cake

Un cheese cake vite

Un cheese cake au citron

Un cheese cake light

Il faisait gris ici. Mais asperges et citrons aidant, nous étions bien toutes les trois.

Étape n° 1 – Le crousti-moelleux au citron

  • Mixer rapidement du muesli (enlever les grains de raisons raisins eventuels, mais garder les amandes)
  • Y ajouter le jus de 2 citrons + autant de sucre + 2 oeufs
  • Tasser cette mixture au fond d’un moule à charnière
  • Cuire pendant une vingtaine de minutes à 180°
  • Laisser refroidir

Étape n° 2 – La préparation du cheese cake light sans cuisson

  • Mixer 400g de fromage à tartiner (0%) + 150 g de yaourt à la grecque (possibilité de faire la même chose avec du fromage blanc 0%) + 70 g de sucre (possibilité de remplacer par du sirop d’agave) + le zeste de 3 citrons (bio) + graines de pavot
  • Dans une petite casserole, porter à ébulition 3 g d’agar-agar dans le jus des 2 citrons – 2 minutes
  • Laisser tiédir
  • Incorporer à la préparation au fromage
  • Disposer cette préparation sur le crousti-moelleux au citron et mettre au frigo pour permettre au tout de prendre en masse.

Étape n°3 – Le topping au lemon curd, merci Clea

  • Prélever le zeste de 3 citrons
  • Dans une petite casserole mélanger le jus des 3 citrons + 70 g de sucre + 2 cs de maizena + 3 oeufs
  • Faire chauffer doucement, jusqu’à ce que la préparation épaississe.
  • Laisser ensuite tiédir
  • Étaler ce lemon curd en ultime couche du cheese-cake
  • Replacer au froid jusqu’au moment de servir.

Get Back in Your Book – Lissy Laricchia aka Lissy Elle

6 mai

Wendy

Hermione

Alice

La belle au bois dormant

La belle de la bête

Et avec ça, une lemon bar et un thé vert fumant parfumé à la bergamote et au jasmin. Je souffle dessus et espère voir une fée (avec un plan de thèse) en sortir.

Très belle journée,

E.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.